Nouveautés
Le robot violoniste de Toyota
Toyota souhaite que la robotique prenne une part plus importante dans son activité.
Présentant en décembre 2007 un robot androïde jouant au violon la marche "Pomp and Circumstance" d'Elgar, le patron de Toyota, Katsuaki Watanabe, a annoncé que sa compagnie voulait faire de ces créatures électro-mécaniques une 'activité centrale'. Quatre domaines lui paraissent être prometteurs: garde-malade, entretien domestique, production et déplacement sur courtes distances (dans un fauteuil roulant automatique).
(economist.com - 12 décembre 2007)
Toyota confesse ne pas avoir une idée claire sur lequel de ses robots prendra le pas sur le reste, mais elle les commercialisera, en fonction de la demande. Toyota va réunir en un lieu unique son activité R&D robotique, actuellement sur trois centres, et doubler à 200 le nombre d'ingénieurs.
Voir une video du robot violoniste (Quicktime) parue dans You Tube (© Reuters)
Voir sur You Tube plusieurs videos de cette présentation

Hexapode CMW 380
Les perspectives de la robotique parallèle sont à la mesure de son potentiel et intéressent aujourd'hui de nombreux industriels. Tel fut le projet de la société CMW Constructions Mécaniques des Vosges Marioni, qui, il y a plus de 10 ans, s’est tournée vers l’INRIA pour coopérer au développement d'une machine outil, aujourd’hui une des plus performantes au monde pour l’Usinage parallèle Grande Vitesse.
Lors du congrès IBF (Iter Business Forum) qui vient de se tenir à Acropolis (10-12 décembre 2007), de nombreux industriels et scientifiques ont été impressionnés par les avantages et les nouvelles possibilités offertes par HEXAPODE CMW 380. Les applications sont nombreuses et variées. Ainsi une machine est spécialisée dans l’usinage de composites avec des outils qui tournent à 42000 tours/minute. D’autres applications sont destinées à l’usinage de matériaux difficiles comme ceux qui seront utilisés pour la fabrication d’ITER.
HEXAPODE CMW 380 devient alors une fraiseuse portable qui se fixe directement sur la pièce à usiner et qui se dégauchit automatiquement. Cela permet des usinages de grande précision, directement sur site, en UGV (Usinage Grande Vitesse), en 5 axes simultanés. C’est une innovation majeure pour la fabrication d’ITER.
Le site Web de la société CMW

Brain2Robot: le cerveau contrôle un bras robotisé
Un bras robot contrôlé par un électro-encéphalogramme pourrait être un jour au service des paralysés. Le Fraunhofer Institute l'a présenté en démonstration, à Medica 2007, Dusseldorf, le 39ème Forum Mondial de Médecine, du 14 au 17 novembre.
Un système combinant des technologies de suivi des yeux et de captation des ondes cérébrales permet aux personnes paralysées d'actionner et d'orienter un dispositif de bras mécanique.
Après l'avatar contrôlé par la pensée présenté par l'université Keio et Dentsu, Inc. sur le centre de recherche commun "Keio University Second Life Campus", ouvert dans le monde virtuel du site Internet Second Life, voici les interfaces neuronales directes (ou BCI pour Brain-Computer Interface) qui s'appliquent désormais à un bras robotisé. Développé par le Fraunhofer Institute dans le cadre du projet de recherche Brain2Robot, il est contrôlé à l'aide des signaux électriques produits par le cerveau. Le prototype combine - en sus de l'électro-encéphalographie - des techniques d'eyetracking (suivi du mouvement des yeux). Avec lui, l'utilisateur est à même de déclencher et d'orienter le mouvement du bras. Un concept qui pourrait permettre aux personnes handicapées ou paralysées de recouvrer une certaine forme d'autonomie.
Le premier prototype a fait l'objet d'une démonstration publique à Medica 2007, Dusseldorf, le 39ème "World Forum for Medicine".
Ici un lien vers la page du Fraunhofer Institute

PowerTune System™, la 1ère guitare avec technologie robotique
LES GUITARES GIBSON CREEENT L’EVENEMENT DANS LE MONDE DE LA MUSIQUE AVEC LE LANCEMENT DE LA PREMIERE "ROBOT GUITAR"
LA PREMIERE AU MONDE POSSEDANT UNE TECHNOLOGIE ROBOTIQUE.
ELLE SERA DISPONIBLE LE 7 DECEMBRE PROCHAIN EN QUANTITE LIMITEE !

Le fabricant de guitares Gibson annonce qu'il a conclu un accord avec Tronical Gmbh de Hambourg, pour la vente et la distribution exclusive du PowerTune System™. Avec ce système, une guitare peut s'auto-accorder automatiquement en quelques secondes. L'ITM (Individual Tune Memory) garde en mémoire les préférences de cet accord, et les rend disponibles en pressant un simple bouton.
Le système consiste en trois élèments qui accordent automatiquement toutes les cordes en cinq secondes. Il n'y a pas de modifications importantes à apporter à l'instrument. Un bouton de contrôle remplace le bouton de contrôle de volume. Les instructions programmées sont appliquées par des systèmes d'accord équipés de petits moteurs électriques. Pendant que ces moteurs sont actionnés, le pas des cordes est suivi par un pont de contrôle d'accord. La puissance électrique nécessaire au fonctionnement du système est fournie par l'intermédiaire des cordes de l'instrument.


Voir le site de Tronical, qui fournit la technologie PowerTune System à Gibson